Patrimoine

De Directeur Financier à simple manutentionnaire en 2 ans : l’erreur d’Yves

Riche pauvre

Cher lecteur,

J’étais étudiant et travaillais durant les vacances.

Je faisais des missions d’intérim.

Pour l’une d’elles, je travaillais pour une société de location de voitures au sein d’un aéroport.

C’était assez simple : les clients ramenaient les voitures sur le parking. Il fallait les prendre, relever le kilométrage, puis les amener quelques kilomètres plus loin, sur la station de lavage. Après lavage, faire le plein si le client ne l’avait pas fait, puis remonter la voiture, propre, sur le parking de l’aéroport, pour que le client suivant puisse la prendre.

Un intérimaire pas comme les autres

D’autres jeunes, comme moi, travaillaient ainsi.

Mais pas seulement.

Il y avait Yves. Il avait 63 ans.

Je le regardais marcher avec difficulté. Entrer et sortir des voitures avec peine, en s’accrochant au montant du toit. Et je pensais qu’Yves avait passé sa vie ici, à faire cela, et qu’il attendait la retraite. Au SMIC, comme nous tous.

Et puis un jour, nous avons eu l’occasion de discuter. En effet, Yves attendait la retraite. Il lui restait deux ans à tirer.

Mais pour le reste, j’avais tout faux.

Yves avait été directeur financier, notamment à la Défense, pendant plus de 20 ans !

J’étais sous le choc.

Il ne plaisantait pas.

Je balbutiais « mais… que s’est-il passé ? ».

Ce qui monte doit redescendre

Il me racontait que sa boite avait été rachetée, qu’on lui avait mis sur le dos un jeune chef avec qui le courant était très mal passé, et que sa femme l’avait quitté au même moment. En dépression, poussé à la démission, il ne pensait pas qu’avec sa carrière et son réseau, il ne retrouverait pas rapidement quelque chose.

Il n’a rien retrouvé, à part des missions de commercial au porte à porte, payées à la commission. Il vivait chez son frère, qui l’hébergeait, car impossible de louer un appartement avec des revenus aussi instables.

Il m’expliquait que durant ses longues et belles années, il avait « bien vécu ».

« Nous partions tout le temps en week-end, surtout dans le sud-ouest » me confiait-il. En fait, il avait un très bon salaire, et il le dépensait. Il avait sa maison, et c’était tout.

La vision linéaire est un danger

Yves a, à sa manière, changé ma vision des choses. Je me suis juré de ne jamais me retrouver dans la même situation que lui. Il m’a fait comprendre que la vie n’était pas toujours une progression continue. On a trop souvent tendance à se dire que l’année prochaine ça ira mieux, car on aura fini de payer ceci, car on aura été augmenté etc.

C’est ce que j’ai appelé le danger de la vision linéaire.

La vie n’est pas forcément une amélioration lente et continue. Il peut-y avoir des hauts et des bas. Mais parfois les bas sont vraiment très bas.

La première chose à faire quand tout va bien est de se dire qu’ensuite, tout va aller mal. On se prépare, notamment financièrement. On fait un peu attention, on se crée des réserves et des revenus complémentaires, en investissant.

Si tout va effectivement mal, on s’en sort parce qu’on a anticipé.

Si au contraire finalement tout va bien, tant mieux, notre situation n’en est que meilleure.

C’est suite à cela que j’ai commencé à investir dans l’immobilier.

Nous avons tendance à considérer que l’on ne peut pas revenir sur un acquis.

Or on peut.

Yves ne pensait pas, lorsqu’il était un brillant directeur financier de 55 ans, avec une belle maison, des week-ends et des vacances de rêve, que quelques années plus tard, il passerait ses journées à monter et descendre péniblement de voitures dont il devait gratter les parebrises l’hiver, certains jours dès 5h du matin, d’autres jusqu’à 23h.

Si Yves avait un peu investi, en achetant quelques biens immobiliers rentables, il aurait pu attendre tranquillement la retraite, quelque part au soleil. Mais il n’avait pas pensé. Ou peut-être avait-il pensé mais il avait remis au lendemain…

Ne faites pas la même erreur que lui.

Je ne sais pas où tu es Yves, mais merci pour cette leçon. Je pense à toi chaque jour.

Guillaume
Objectif Libre et Indépendant
Subscribe
Me notifier des
guest
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Guillaume Nice
Guillaume Nice
24 juin 2019 13 h 02 min

Bonjour.

J’ai tellement été convaincu par ton approche Guillaume que je me suis réveillé et changé ma vision des choses.

J’ai signé une promesse pour un acaht d’un immeuble de rapport à Sainte Étienne et je ne cherche que des investissements avec cash Flow positif.

Merci à toi Guillaume

Raymonde Chevalard
Raymonde Chevalard
14 juin 2019 12 h 53 min

Avec mon mari, on a toujours gagné peu un mi-temps, mais on a toujours sû mettre de l’argent de côté pour voyager.On a même acheter un bien ce qui va me permettre à l’avenir de le vendre et racheter quelque chose à restaurer petit à petit.

geoffrey
geoffrey
12 mars 2019 8 h 50 min

Jusqu’à l’année passée, j’avais comme tu écris une vision linéaire et même très linéaire. Juste une masion, et un petit salaire que je dépensais en me disant que plus tard ça ira mieux. Mais plus tard, sans rien faire, ça ne peut aller mieux. De ce fait, j’ai commencé début d’année à m’abonné chez vous et j’ai commencé une nouvelle stratégie financière. ça prendra du temsp pour en tirer des bénéfices mais c’est toujours mieux que de rien faire.

OLI Investissements
Admin
OLI Investissements
14 mars 2019 9 h 22 min
Reply to  geoffrey

Bonjour Geoffrey,

Merci beaucoup pour votre message.

Nous sommes ravis de vous compter parmi nos membres !

Un grand BRAVO pour votre motivation.

Se lancer n’est jamais facile, mais vous l’avez fait.

Nous vous souhaitons beaucoup de réussite dans vos projets.

N’hésitez pas à nous écrire à l’adresse email support@objectif-libre-et-independant.fr si vous avez des questions.

Nous y répondrons avec le plus de précisions possible afin de vous aider à avancer !

Bien à vous.

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

daval
daval
17 janvier 2019 14 h 12 min

Bonjour Guillaume, Je viens de lire le cas Yves , qui n est pas sans rappeler le mien, je suis un peu plus age que Yves et j ai connu la même situation, a peu de choses prés ,et , il y a un élément que tu ne développes pas, c est la problématique divorce , capitale, dans une vie Je l ai vécu , de façon catastrophique ,ex femme banquière, qui gérait les biens familiaux ,et , moi ceux de l entreprise , qui me prenait plus de 70 heures par semaine (a Geneve), et la vois tu ,… Read more »

OLI Investissements
Admin
OLI Investissements
21 février 2019 17 h 37 min
Reply to  daval

Bonjour Gerard,

Merci beaucoup pour votre message.

Nous sommes navrés pour les soucis que vous avez rencontrés avec vos investissements immobiliers.

En règle générale, et afin d’éviter tout souci en cas de séparation, nous recommandons à nos membres d’établir un contrat de mariage et surtout de bien choisir leur régime matrimonial.

Il est souvent préférable de choisir le régime de la séparation de biens. Chaque époux gère dans ce cas ses biens comme il l’entend à l’exception de la résidence familiale bien sûr.

Bien à vous.

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Yoan
Yoan
5 septembre 2018 9 h 09 min

Voilà un article qui est une réelle leçon de vie. Je me suis inscrit au club, mais rien que pour ces articles cela vaut le coup car c’est Une façon de se rappeler que tout peut partir du jour au lendemain. Alors oui il faut prendre ses précautions et se préparer au pire au « cas où », car encore une fois rien n’est définitif. Cela me donne (personnellement car je parle pour moi bien sûr) encore plus envie d’investir et de me donner à fond pour mettre les miens à l’abri du besoin, tout en améliorant si possible ma qualité de… Read more »

L'équipe
L'équipe
10 septembre 2018 16 h 34 min
Reply to  Yoan

Bonjour Yoan,

Merci beaucoup pour votre confiance et félicitations pour votre démarche !

A très vite !

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

LE GUEN
LE GUEN
3 février 2018 12 h 05 min

Bonjour,
Un intérimaire a t’il les mêmes possibilités d’emprunts qu’une personne en CDI étant donné que c’est la rentabilité ou la capacité d’un bien à générer du cashflow ? Ou plutôt lorsqu’on est intérimaire a t’on les mêmes chance face à un banquier ?
Merci

L'équipe
L'équipe
16 février 2018 17 h 49 min
Reply to  LE GUEN

Bonjour,

Merci pour votre commentaire.

Vous pouvez être confiant si vous avez régulièrement des contrats dans la durée et que votre niveau de revenus est similaire à celui d’une personne en CDI.

En effet, beaucoup de banquiers comprennent aujourd’hui qu’il n’est plus aussi facile d’obtenir un CDI.

De plus, vous avez tout à fait raison, en trouvant un bien ultra-rentable qui s’autofinance, vous aurez toutes les cartes en main pour convaincre un banquier.

Bonne chance dans vos recherches de financement et n’hésitez pas à aller voir plusieurs banques.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Kriss
Kriss
16 novembre 2017 12 h 23 min

Bonjour Guillaume
Cet article m’a glacé le sang. Je me dis toujours que la vie n’est pas un long fleuve tranquille ! Ça renforce encore plus ma détermination de suivre vos conseils.

Colhu
Colhu
7 novembre 2017 18 h 31 min

Je lis vos pré-conseils avec attention en attendant l’année prochaine pour sans doute adhérer au Club des investisseurs en France ou à l’étranger. Tout en lisant vos articles, je me rends compte que j’ai réalisé des actions que vous conseillez sans m’être entourée de conseillés professionnels en la matière mais grâce à une maturité de la vie, à une modestie et à un regard aiguisé sur mon entourage. La patience, la croyance, l’espérance résultants de ces faits, la certitude, m’ont conduits à faire fructifier un petit capital de départ. Aujourd’hui soit 25 ans après, je vais pouvoir devenir propriétaire et… Read more »

L'équipe
L'équipe
9 novembre 2017 10 h 33 min
Reply to  Colhu

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre message.
Nous sommes toujours heureux de lire des témoignages comme le vôtre !

A bientôt,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Purjesz Catherine
Purjesz Catherine
30 mai 2017 11 h 34 min

Bonjour, vos articles sont très intéressants mais vos conseils fiscaux ne concernent que les investisseurs français. Existe-t-il l’équivalent pour la Belgique?
Bien à vous, Catherine Purjesz

L'équipe
L'équipe
20 juin 2017 17 h 38 min

Bonjour Madame Purjesz,

Merci beaucoup pour votre confiance.

Nous ne connaissons malheureusement pas bien la formation en investissement pour la Belgique.

Nous ne saurions donc pas vous recommander une formation spécifiquement.

Nous sommes navrés de ne mieux pouvoir répondre à votre demande.

Bien à vous,

L’équipe Objectif Libre et Indépendant

Guide complet : Investir dans l’immobilier étapes par étapes

Ce guide explique toutes les bases à connaître pour se lancer en immobilier. Vous y apprendrez notamment à trouver un bien rentable, à convaincre la banque de vous financer, comment trouver un locataire et gérer son bien, etc.