Le témoignage poignant qui m’a permis de soulever la question de timing en investissement immobilier

« Bonjour,

Je suis en traitement pour un cancer du sein.

Les assurances pour les emprunts n’assurent plus les personnes en longue maladie pendant 10 ans.
Je ne peux donc pas investir. Je suis bloquée.
« 

« Ce n’est pas le bon moment pour investir ! » – Vous en êtes sûr ?

« Je vais le faire » dites-vous. Mais « plus tard ».

Si c’est ce que vous dites, laissez-moi vous raconter une petite histoire…

Mélanie a 36 ans. Elle pensait la même chose.

Puis un matin, elle se réveille avec une douleur.
Une douleur qui ne passe pas.

Elle va voir son médecin.
Ça peut nous arriver à tous.

Il l’envoie faire des analyses.
Ça peut nous arriver à tous.

Elle reçoit les résultats. Il lui dit « c’est un cancer ». Ça peut nous arriver à tous.

Oui mais dans ce cas, grave ou pas grave, guérison ou pas, l’investissement immobilier c’est FINI.
Car les assurances n’aiment pas trop les gens malades…

Et pour un cancer, elles ne les aiment pas pendant 10 ans. 10 ans après la fin du cancer, car « on n’est jamais vraiment certain ».

Ce qu’il faut retenir sur le timing

C’est que l’on a toujours tendance à repousser un peu, à attendre des conditions plus favorables.
C’est une énorme erreur.

Le meilleur moment, c’est maintenant, car la moindre maladie, la moindre chute, que ce soit à ski, au sport, dans l’escalier. Le moindre accident, en voiture par exemple, qui crée une douleur à la nuque ou au genou… et plus rien ne sera comme avant.

Concrètement, vous n’aurez plus de crédit !

Un simple bras cassé peut vous empêcher d’avoir votre crédit. Je suis totalement sérieux.

Les assurances vont voir que vous vous êtes fait opérer.

Qu’est ce qui les assure qu’il n’y aura pas de complication ?

Qu’est ce qui les assure que vous n’avez pas attrapé une maladie nosocomiale à l’hôpital ?

Qu’est ce qui les assure que votre bras va correctement se remettre et que vous pourrez continuer à travailler à 100% de validité ?

RIEN !

Et elles ne sont pas là pour prendre des risques. Elles sont là pour faire de l’argent en assurant des gens sans risques.

Le bon moment pour investir, c’est maintenant !

De plus, vous protégez vos proches.

Imaginez : vous achetez un appartement à 200.000 euros.
Un an plus tard, vous devez toujours à la banque disons 190.000 euros.

S’il vous arrive quelque chose, l’assurance va verser ces 190.000 euros à la banque, et votre famille aura l’appartement. Entier. Payé ! Avec les loyers qui tombent tous les mois.

Ça les aidera non ?

Plus vous avancez en âge, plus les assurances demandent un check-up complet auprès d’un de leurs médecins avant d’accepter d’assurer votre crédit. Pas moyen de tricher. Et sans assurance, pas de prêt.

Chaque mois qui passe est peut-être le dernier mois durant lequel vous pourrez investir.

Guillaume

Objectif Libre et Indépendant

Pour vous lancer dès maintenant, découvrez notre guide "Les 10 étapes pour débuter l'investissement immobilier"

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.